Nouveaux recours pour stopper l’extension du T2 à Eurexpo

Publié le par ARDSL

Le tribunal administratif de Lyon a étudié le recours d’un élu et d’une association.

Ils sont revenus à la charge. Déboutés le 8 mars pour une erreur de procédure, l’élu écologiste Étienne Tête et l’ADDEL(Association pour le développement durable de l’est lyonnais) ont déposé un nouveau recours en référé-suspension des travaux d’extension de la ligne de tramway T2. Avec l’espoir de stopper pour trois mois le chantier, ce qui laisserait le temps de saisir un juge sur le fond et de poursuivre le combat.

Pour les demandeurs, cette ligne T2 étendue jusqu’à Eurexpo ne présente que des contraintes : pas rentable, un tracé pas judicieux, et une finalité très contestable puisqu’avec la desserte d’Eurexpo, l’autre objectif serait de desservir à terme le futur stade de l’Olympique Lyonnais, ce qui ne répond pas à l’intérêt général. Des allégations vivement contestées par la préfecture et le SYTRAL, l’autorité organisatrice des transports en commun. Mais le point qui pourrait être décisif concerne le volet financier et le coût du chantier. 88M€ selon les premières estimations ou 61M€ selon les dernières ? Et surtout avec ou sans les rames, ce qui selon Etienne Tête expliquerait cet écart ? « Il n’y a pas besoin de nouvelles rames pour faire fonctionner l’extension de la ligne T2 », assure Maître Petit. « Il faudra bien en acheter un jour », réplique l’élu écologiste.

Les deux parties ont jusqu’à mardi 3 avril, à l’invitation du juge, pour produire des pièces et arguments relatifs à cette question. Le jugement sera rendu le lendemain.

Source : Le Progrès.

Publié dans Grand Lyon

Commenter cet article