Les CFF veulent se débarrasser de leur participation dans la centrale française du Bugey

Publié le par ARDSL

Les CFF veulent se débarrasser de leur participation dans la centrale nucléaire française du Bugey, située dans l'Ain, a annoncé jeudi 31 mars leur patron Andreas Meyer. Les CFF avaient essayé au début des années 2000 de vendre toutes ses participations dans des centrales nucléaires mais n'avaient pas trouvé preneur pour les actions dans celle du Bugey, a expliqué A.Meyer à la TV alémanique SF1, dans l'émission 10 vor 10. Selon la télévision alémanique, les autorités françaises estiment que la centrale du Bugey, l'une des plus vieilles de France, n'est pas en mesure de résister à un tremblement de terre.
Pour en savoir plus

Extrait de 10 vor 10 diffusé le 31 mars sur SF1 (en allemand).

Publié dans Suisse

Commenter cet article

BAISIN 03/04/2011 14:53


Les Cantons du Jura,BS,et BL,réclament,aussi l'arret total de la centrale Alsacienne de Fessenheim,qui est située sur une zone à risques sismiques.Cependant Areva essaye,par tous les moyens,de les
soudoyer afin"qu'ils ferment leur gueule"(pardonnez moi mon langage!).Cette société malpropre essaie,par tous les moyens de faire du profit,même avec les convois ferroviaires:Les déchets nucléaires
passent par tous les moyens,alors que les usagers du rail peuvent rester bloqués!!!!!!!!