Christian Monteil et le "désenclavement" routier du Chablais

Publié le par ARDSL

Christian Monteil

Le feuilleton du "désenclavement" routier du Chablais se poursuit. Rappel des épisodes précédents.

Le 27 septembre 2010, le secrétaire d'Etat aux transports de l'époque, Dominique Bussereau était venu à Thonon-les-Bains pour annoncer que l'Etat se retirait du financement de la création d'une 2*2 voies de 30km entre Machilly et Thonon-les-Bains. Notre billet relatant cette annonce gouvernementale L'Etat se désengage du désenclavement routier du Chablais

La position de l'Etat n'a pas changé depuis cette annonce. En effet le schéma national des infrastructures de transport publie le 27 janvier 2011 comporte toujours la réalisation de la 2*2 voies Thonon - Machilly au titre "de l'équité territoriale et du désenclavement local" en mentionnant que "ce projet doit être redéfini avant sa réalisation". Lire Consultation publique autour du schéma national des infrastructures de transports

La plupart des élus locaux ont fait du lobbying pour que le Conseil général réalise cette infrastructure en lieu et place. Le maire (DVD) et conseiller général de Thonon-les-Bains a fait un chantage à Christian Monteil, le président (DVD) du CG 74. Notre billet du 3 novembre en faisait état Jean Denais fait un chantage à Christian Monteil. M. Denais votait pour le financement des Jeux 2018 à Annecy, sous réserve que le département réalise au plus vite le "désenclavement" routier du Chablais.

Le 24 janvier, la commission permanente du CG 74 a décidé d'une provision de 4M€ pour le "désenclavement" routier du Chablais, somme piochée dans les fonds frontaliers. Lire A quoi le CG 74 consacre le jackpot des fonds frontaliers ?

L'Etat, par l'intermédiaire du préfet de Région, Jean-François Carenco (qui fut par le passé préfet de Haute-Savoie) a suggéré de consacrer une partie des fonds frontaliers au financement des infrastructures transports comme le CEVA ou la 2*2 voies Thonon - Machilly. Voir Vers une autre utilisation des fonds frontaliers ?

Nouvel épisode vendredi 25 mars. Lors du dernier meeting politique de la campagne de Jean Denais pour les cantonales, Le Dauphiné Libéré rapporte que Christian Monteil s’est engagé à faire valider dès l’automne à l’assemblée départementale 50% du financement de la 2x2 voies Thonon-Machilly. "On ne peut pas perdre la DUP[déclaration d'uttilité publique]" a déclaré M. Monteil. Il a néanmoins mis une condition suspensive : que l’État cotise au pot. « Dans 3 ou 4 semaines, je vais saisir l’État, l’objectif est de finir le tour de table. Si tel est le cas, le Conseil général prendra alors la maîtrise d’ouvrage. »

Dimanche 27 mars, Jean Denais a été battu au second tour par le socialiste Georges Constantin. Avec la défaite de M. Denais, Christian Monteil changera-t-il de discours ? En tout cas, M. Monteil devrait être reconduit à la présidence du CG 74, puisque l'OPA inamicale de l'UMP sur le Conseil général n'a pas fonctionné.

Pendant ce temps des études sur l'amélioration de la desserte ferroviaire du Chablais ont été conduites sous le pilotage de la Région Rhône-Alpes et du SIAC (le syndicat intercommunal d'aménagement du Chablais). La mise en service du CEVA en 2017 renforce la pertinence d'un doublement partiel de la ligne Annemasse - Evian et de la réouverture de la ligne Evian - Saint-Gingolph.

Publié dans Chablais

Commenter cet article