Genève, la Rome des transports publics

Publié le par ARDSL


Genève accueillera le 60e congrès de l'UITP en 2013 Le 60e congrès de l'Union internationale des transports publics (UITP) aura lieu à Genève du 26 au 30 mai 2013. Destiné aux professionnels de la branche, il devrait rapporter 25 millions de francs à Genève et à sa région en retombées économiques. "Genève a été retenu pour son dynamisme en termes de développement des transports publics. Mais c'est aussi la Suisse, premier utilisateur de trains au monde, qui a été choisie par l'UITP", a relevé lundi devant les médias la conseillère d'Etat genevoise Michèle Künzler, à la tête du Département de l'intérieur et de la mobilité (DIM). Plus de 2000 délégués de 80 pays se sont rendus au dernier congrès de l'UITP qui s'est tenu en avril à Dubaï. "On espère aller au-delà", a indiqué Patrice Plojoux, président du conseil d'administration des Transports publics genevois (TPG), organisateur du congrès 2013. Six-cent délégués ont déjà confirmés leur venue, et 70% des 30'000 m2 d'exposition sont vendus. "Equipe soudée" Le congrès de l'UITP, association faîtière mondiale des associations de transports publics, a lieu tous les deux ans dans une ville différente. Genève a raflé la mise devant Porto et Bruxelles, où se trouve son siège. Outre la garantie donnée par Palexpo d'offrir suffisamment de surface aux exposants, Genève dispose d'autres infrastructures, dont 9000 chambres d'hôtel. "Notre force a été d'être une équipe soudée, avec le canton, les TPG, Genève Tourisme et Palexpo", a souligné M. Plojoux. La Confédération et la Ville de Genève apportent aussi leur soutien à l'organisation de ce congrès. Genève avait postulé pour le 56e congrès, qui avait été remporté par Rome. Savoir-faire Mais l'intérêt de ce 60e congrès n'est pas seulement économique. "Il s'agit de faire connaître notre savoir-faire, par exemple en ce qui concerne la communauté tarifaire Unireso et l'horaire cadencé des CFF", estime M. Plojoux. "Nous pourrons aussi faire valoir cet événement auprès de nos fournisseurs pour faire avancer nos projets", a relevé Philippe Anhorn, porte-parole des TPG. (ats / 02.05.2011 20h44)

Publié dans Suisse

Commenter cet article