La gare TGV de Montelimar : un non-sens

Publié le par ARDSL

GARE D'ALLAN « Techniquement irrationnel » L’État vient de faire un pas supplémentaire dans le dossier de la gare TGV d’Allan. Mardi 26 avril, le ministre des Transports, Thierry Mariani, s’est engagé à ce que l’État porte sa participation jusqu’à 50 % du coût global, et ce en fonction de la somme que mettra Réseau ferré de France (RFF) sur la table. Il n’aura pas fallu longtemps pour que des opposants se fassent entendre. Vendredi 29 avril, la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) a publié un communiqué dans lequel elle explique pourquoi elle considère ce projet comme étant « techniquement irrationnel ». Parmi les arguments : « Elle n’accueillerait que quatre TGV aller-retour par jour ; elle n’aurait aucune connexion avec les dessertes TER de la vallée du Rhône ; elle dévaloriserait la gare centrale de Montélimar et amorcerait le déclin du quartier qui l’entoure, comme cela a été constaté à Valence et Avignon ». La Fnaut insiste sur le fait « qu’un tel projet doit faire l’objet d’un débat démocratique national et d’une enquête publique avant toute décision ». Le coût du projet de gare TGV à Allan est estimé à 70 millions d’euros. par la rédaction du DL le 30/04/2011 à 05:07

Publié dans TGV

Commenter cet article

ORTF 14/05/2011 13:29


Cette gare est effectivement un non-sens, tant en matière de service rendu que du point de vue de l'utilisation de l'argent public.
http://ortferroviaire.canalblog.com/archives/2011/03/27/20743374.html